‘Vous parlez pour les autres et ils pensent pour vous ?’ La traduction et l’étrangeté de la philosophie

Renken, Arno (2008). ‘Vous parlez pour les autres et ils pensent pour vous ?’ La traduction et l’étrangeté de la philosophie Variations. Literaturzeitschrift der Universität Zürich, 16 Peter Lang

[img] Text
Arno_Renken_Vous_parlez_pour_les_autres.pdf - Published Version
Restricted to registered users only
Available under License Publisher holds Copyright.

Download (20MB) | Request a copy

Entre philosophie et traduction semble se dessiner un conflit. On souligne souvent les difficultés qu’il y a à traduire la philosophie. Réciproquement, la philosophie est rarement considérée comme un usage de la langue donnant lieu à une expérience de lecture. En s’appuyant sur une analyse du Discours de la méthode que Descartes rédige en français et non en latin, ainsi que sur le notion d’étranger telle qu’elle a été définie par Bernhard Waldenfels, il s’agit de saisir ce que la traduction, pour un lecteur, fait à la philosophie. Comprise comme étrangeté de la philosophie, la traduction inscrit une inquiétude productive dans la philosophie qui ne saurait être ni exclue, ni normalisée. La traduction est alors une chance puisqu’elle est le lieu d’une écriture et d’une lecture qui continuent – autrement.

Item Type:

Journal Article (Original Article)

Division/Institute:

Bern University of the Arts

Name:

Renken, Arno;
Lüthi, Ariane;
Previsic, Boris and
Villiger, Christian

Subjects:

B Philosophy. Psychology. Religion > B Philosophy (General)
B Philosophy. Psychology. Religion > BH Aesthetics
P Language and Literature > PN Literature (General)

Publisher:

Peter Lang

Language:

French

Submitter:

Arno Renken

Date Deposited:

16 Jun 2020 11:15

Last Modified:

16 Jun 2020 11:15

Related URLs:

Uncontrolled Keywords:

Philosophie Traduction Descartes

ARBOR DOI:

10.24451/arbor.11575

URI:

https://arbor.bfh.ch/id/eprint/11575

Actions (login required)

View Item View Item
Provide Feedback